11 octobre 2012

Mardi 9 Octobre, Oktay découvre FSC à Lyon








 
Atelier du 9 octobre 2012, Raphaël, IHOP, Centre Léon Bérard, Lyon :
Visite de la chambre d'Oktay (14ans) aujourd'hui en forme et motivé, Visite de Clément (8ans), mais celui-ci n'a pas la motivation pour la moindre activité depuis quelques jours Visite de Luc (14ans?), manifestement assez occupé par un jeu : il nous propose de repasser ¼ d'heure plus tard. J'en profite pour faire un tour chez Ophélia (17ans), rencontrée semaine dernière,  elle pense qu'elle possède les bases suffisantes pour continuer seule, sa sœur possède la deuxième clés qui lui a été remise.
Je retourne voir Luc, Nicolas et Lucile nous attendent depuis longtemps sur la plateforme, et nous commençons enfin la navigation. Un problème de fluidité rend la tâche assez difficile, et il faut le dire, peu attractive. Je montre quand même - très brièvement - les possibilités à Luc qui maitrise beaucoup de jeux et un langage approprié. Nous ne resterons pas car la patience de l'adolescent arrive bientôt à son terme. Il souhaite garder la clé et s'y reconnecter seul tout de même par la suite, persuadé de maitriser suffisamment l'outils sans rencontrer de grandes difficultés...
Nous quittons donc la chambre et allons voir Oktay. Le jeune homme semble impatient de voir le projet. Je suis maintenant accompagné de Virginie, une des animatrices, qui nous a proposé d'elle même de suivre un atelier pour découvrir le projet et comprendre comment lancer l'application. Son initiative est très appréciable, elle est même allé jusqu'à proposer de connecter un avatar sur une machine du service des animatrices pour communiquer facilement avec les chambres, saisissant ainsi la porté d'un tel outil de communication au sein d'un tel service. Elle me demande si des clés seront encore disponibles après les ateliers et je lui réponds que c'est prévu.
 L'atelier démarre au quart de tour avec Oktay, nous nous connectons facilement et il découvre son avatar qu'il personnalise aussitôt à son goût. Il est assez excité et veut tout à la fois : faire différents costumes, visiter les maisons, construire, jouer, et fabriquer des armes au cas ou quelqu'un voudrait se mesurer à lui. Je cadre un peu l'atelier et nous découvrons maintenant les notions de communication que permet fenêtre. La fonction de « chat » est très vite maîtrisé  bien plus que l'orthographe, nous passons maintenant à la voix et Oktay dialogue très facilement avec Nicolas qui est au Japon. Après quelques échanges culturels japonais/turc, l’adolescent essaie de lui même une voiture, se munit d'une cape et des ailes, vole au dessus des maisons, jette quelques tomates autour de lui, s'émerveille devant la boutique de voiture et de meubles, puis décide de faire sa maison.
Vient ensuite la découverte de la construction qu'il apprend à son rythme, d'abord avec Nicolas qui le guide oralement depuis Tokyo sous mon regard intrigué et volontairement passif, puis je prends la relève et nous dressons quelques murs après avoir repéré un espace étendu, propice à la création.
La maison commence à émerger d'une colline, cela fait plus d'une heure que je suis dans la chambre. Oktay me demande jusqu'à quelle heure je suis là. Je repars à 19h... mais je voudrais aussi voir Estelle (17ans), déjà rencontré la semaine précédente. Quelques soins se font en parallèle, Oktay ne lâche pas la souris pendant ce temps, puis au bout d'un moment, il propose de faire une pause, laissant juste assez de temps à Estelle qui se trouve juste à coté.
... mais il semble que son ordinateur personnel ne se connecte plus à internet, même son père tente de trouver une solution à ce problème, en vain. Je propose de tenter avec l' ordinateur du service qui a été configuré par Damien, mais il ne se connecte pas non plus. Nous nous arrêterons pour aujourd'hui, un problème de réseau plane peut être sur l’hôpital, Oktay aura été le grand gagnant de ce mardi...