24 octobre 2012


COMPTE RENDU ECRIT DE L'ATELIER DU 23 OCTOBRE


Raphël et moi arrivons les bras chargés ce mardi : six ordinateurs sont cédés par Art dans la Cité au service de l'IHOP.
Oktay nous attend, comme mardi dernier. C'est Raphaël qui ira le rejoindre.
Je toque à la porte de Ynes qui est sous la douche. Son papa joue les messager : comme mardi dernier, elle me donne rendez-vous à 14h30. Entre temps, Raphaël paramètre son ordinateur. Ensuite, plus d'excuse, elle sera autonome ! 

Il y a un nouveau venu dans le service : Kalvin. Il m'accueil d'un grand sourire, quelques miettes de miel pops au coin de la bouche : 
"J'aime bien faire un petit déjeuner à midi ! " 

Il coupe le mini-lecteur DVD et nous allumons le PC. En deux clics, Fenêtre sur chambre est installé. 
"Comment ça marche ? 
- Donne un nom et un prénom à ton personnage et écris ici ton code secret. 
- Je vais mettre mon deuxième prénom, A... 
- Ne me le dis pas ! c'est ton code secret à toi ! " 

Dès son arrivée sur la plateforme, Kalvin est ravi. 
" Pourquoi je suis une fille ? 
- Tu préfères avoir un avatar garçon, hein ? 
- Ben oui ! 
- Tu vois "moi" en haut de l'écran ? puis "mon apparence" ?" 

Kalvin personnifie son avatar, l'habille, et part en exploration. Il change la tête de son avatar, mâchoire, nez... Le nez qui peut être tordu vers la gauche ou la droite du visage, ça le fait beaucoup rire. 

"Ho ho, c'est quoi ça ? 
- C'est Raphaël, le garçon que tu as vu tout à l'heure à travers la vitre. 
- Et ça c'est quoi ça ? Haaa ! Y'a quelqu'un qui tue ! 
- C'est Robot Robot. Elle a une épée. 
- Et là, c'est qui ? 
- C'est Oktay, un garçon qui est dans une chambre à côté. Raphaël est avec lui." 

Kalvin est concentré devant l'écran, en oubli les derniers miels pops de son petit déjeuner.

"Y'a pas 'armes' ? 
- Non mais si tu veux qu'on aille te chercher une épée, on peut aller au magasin. 
- Cool !"

Un peu plus tard, il teste tous les véhicules : voitures, scooter, camping-car.. 
"Arrête de me suivre... ! 
- Dis donc, t'as filé comme une fusée, je sais pas où tu es. 
- Je suis pas loin d'un hôtel ou d'un immeuble. T'es où toi ? 
- J'essaye de te trouver mais je ne te trouve pas. 
- On se rejoint au truc de voiture ? 
- Tu sais où c'est ? 
- Je vais trouver. Attend, je te cherche. 
- Va vers la fontaine. Rendez-vous à la fontaine. Ca y est, je te vois. 
- Et moi j'te vois pas. 
- Je suis devant toi. 
- Ha oui. Coucou. 
- Tu veux t'assoir ? 
- Comment on fait ? 
- Clique sur une chaise. 
- Ha oui. Et t'es assise dessus ! 
- Oui, je me suis assise n'importe comment. 
- Et c'est où chez toi ? 
- Chez moi ? Je n'ai pas encore construit de maison. 
- Comment on construit une maison ? 
- Choisi l'endroit où tu veux la construire et on la construit ensemble. 
- Viens, c'est par là." 

On ne voit pas le temps passer ! 
Un peu avant quatorze heure, je le laisse seul continuer sa visite. Nous n'avons pas encore vu les outils de construction, chat, carte pour se repérer... Kalvin teste tout de lui-même avec un enthousiasme qui fait vraiment plaisir à voir. 

À quatorze heure trente, je rejoins Ynes, bien plus en forme que la semaine dernière. Elle a oublié son mot de passe et décide donc de se créer un nouvel avatar. Dès les premières customisations, je la retrouve : 
" Ha, décidément le violet est vraiment ta couleur préférée ! " 
Elle sourit et passe le T-shirt au jaune. 
Nous consacrons une petite heure à visiter le magazin, personaliser son avatar (les converses ont un certain succès), comprendre comment fonctionne l'inventaire et les téléporteurs. Ynes est plutôt contente d'avoir son autonaumie pour accéder à la plateforme. 
--
PRISES DE VUE DE L'UNIVERS DE FENÊTRE SUR CHAMBRE ET DES ECHANGES ENTRE LES AVATARS LORS DE L'ATELIER DU 23 OCTOBRE AU CENTRE LEON BERARD DE LYON











17 octobre 2012

Atelier du mardi 16 octobre - De nouveaux sorciers et magiciens sillonnent l'île !


Atelier animé par Lucile Haute en présentiel, Raphaël isdant et Nicolas Sordello à distance, IHOP, centre Léon Bérard à Lyon : 
C'est la troisième semaine pour Fenêtre sur Chambre à l'IHOP de Lyon. Ce mardi, Lucile est sur place, Raphaël et Nicolas à distance. Dès l'arrivée, les encadrantes m'informent qu'Oktay nous attend de pied ferme. Raphaël l'a d'ailleurs rencontré à plusieurs reprises sur la plateforme dans la semaine. Il y a construit sa maison et encore personnalisé son avatar depuis la première connexion de mardi. Il veut être un sorcier : chapeau, balais et même lunettes rondes à la Harry Potter sont les accessoires de rigueur. 


Je me rends donc dans la chambre d'Oktay et nous nous connectons côte à côte. 

"Je veux changer mon avatar.
- Ok. Tu sais faire, je crois.
- Je sais plus.
- Là en haut, tu vois écrit "moi" ?
- Oui.
- ...puis "mon apparence" ?
- Oui. Ha oui, je me souviens."

Et un peu plus tard :
" Ha mais je peux changer sa couleur de cheveux aussi...! " 
C'est parti pour un bon quart d'heure de customisation : des pieds à la tête, tout y passe. 



Soudain, Oktay veut se battre. Ça tombe comme ça, pendant qu'il change le coloris de sa veste du rouge au cyan. 
"Comment on se bat ?" 

Raphaël et Nicolas ont déjà reçu ce type de demande. Et il y ont répondu. 
Raphaël arrive avec une énorme épée en main. 
" Waho ! J'en veux une !
- Il faut aller au magasin Oktay." 



Les années précédentes, Nicolas et Raphaël ont rapporté au sein de Fenêtre divers objets animés, accessoires, costumes... Ils les ont adaptés, transformés, complétés de scripts spécifiques à la plateforme. On trouve ainsi cette épée géante dont le contact 'mortel' propulse votre avatar dans des Lîmbes... très sympathiques en vérité puisqu'il s'agit simplement d'un jardin se trouvant dans l'un des recoins cachés de l'île. 

Oktay s'en empare et met Raphaël au défit. La question du "comment on s'en sert ?" ne reste pas en suspens très longtemps : en quelques minutes, Oktay devient la terreur de la plateforme et nous envoie tour à tour visiter le jardin des Limbes ! 


Il est presque midi. Je suis auprès d'Oktay depuis trois quarts d'heure. Il est temps d'aller faire un tour de service. Je vais voir Luc, qui a rencontré Raphaël mardi dernier. Luc trouve Fenêtre c'est trop simple pour lui, qui a l'habitude de MMORPG plus nerveux. 

Hélas, les autres enfants sont en soin, endormi ou bien reçoivent de la compagnie... Je glisse tout de même quelques mots à Ynes par la porte entrebâillée. Elle est très fatiguée et me demande de revenir à quatorze heure trente. Le rendez-vous est pris ! Estelle, la grande qui a découvert fenêtre avec Raphaël voilà deux semaines, est sollicitée par le personnel soignant. Je re-tenterais ma chance dans l'après-midi. 

A midi vingt, c'est l'heure du déjeuner en compagne de Julia et Géraldine. 


A treize heure et quart, je suis de retour. Mais il va me falloir attendre mon tour ! Les enseignantes sont là aussi, ainsi que la kiné, la sophrologue et une blouse rose. Raphaël et Nicolas sont sur la plateforme ainsi que Sarah et Fanny, deux étudiantes de Saint Etienne. Mais jusqu'à mon départ de l'IHOP, je ne réussirais pas à me re-connecter avec un enfant. Depuis le couloir, la succession des soignants et les enseignants prend des airs de balais. 

Je passe quelques minutes avec Ynes et son papa mais celle-ci, qui semble plutôt contente de me voir, est très fatiguée. Trop pour une sollicitation visuelle. Echanger quelques mots, cela suffit. Son papa me rassure : quelques jours de repos et cela ira mieux. 
Nous nous donnons rendez-vous mardi prochain.

11 octobre 2012

Mardi 9 Octobre, Oktay découvre FSC à Lyon








 
Atelier du 9 octobre 2012, Raphaël, IHOP, Centre Léon Bérard, Lyon :
Visite de la chambre d'Oktay (14ans) aujourd'hui en forme et motivé, Visite de Clément (8ans), mais celui-ci n'a pas la motivation pour la moindre activité depuis quelques jours Visite de Luc (14ans?), manifestement assez occupé par un jeu : il nous propose de repasser ¼ d'heure plus tard. J'en profite pour faire un tour chez Ophélia (17ans), rencontrée semaine dernière,  elle pense qu'elle possède les bases suffisantes pour continuer seule, sa sœur possède la deuxième clés qui lui a été remise.
Je retourne voir Luc, Nicolas et Lucile nous attendent depuis longtemps sur la plateforme, et nous commençons enfin la navigation. Un problème de fluidité rend la tâche assez difficile, et il faut le dire, peu attractive. Je montre quand même - très brièvement - les possibilités à Luc qui maitrise beaucoup de jeux et un langage approprié. Nous ne resterons pas car la patience de l'adolescent arrive bientôt à son terme. Il souhaite garder la clé et s'y reconnecter seul tout de même par la suite, persuadé de maitriser suffisamment l'outils sans rencontrer de grandes difficultés...
Nous quittons donc la chambre et allons voir Oktay. Le jeune homme semble impatient de voir le projet. Je suis maintenant accompagné de Virginie, une des animatrices, qui nous a proposé d'elle même de suivre un atelier pour découvrir le projet et comprendre comment lancer l'application. Son initiative est très appréciable, elle est même allé jusqu'à proposer de connecter un avatar sur une machine du service des animatrices pour communiquer facilement avec les chambres, saisissant ainsi la porté d'un tel outil de communication au sein d'un tel service. Elle me demande si des clés seront encore disponibles après les ateliers et je lui réponds que c'est prévu.
 L'atelier démarre au quart de tour avec Oktay, nous nous connectons facilement et il découvre son avatar qu'il personnalise aussitôt à son goût. Il est assez excité et veut tout à la fois : faire différents costumes, visiter les maisons, construire, jouer, et fabriquer des armes au cas ou quelqu'un voudrait se mesurer à lui. Je cadre un peu l'atelier et nous découvrons maintenant les notions de communication que permet fenêtre. La fonction de « chat » est très vite maîtrisé  bien plus que l'orthographe, nous passons maintenant à la voix et Oktay dialogue très facilement avec Nicolas qui est au Japon. Après quelques échanges culturels japonais/turc, l’adolescent essaie de lui même une voiture, se munit d'une cape et des ailes, vole au dessus des maisons, jette quelques tomates autour de lui, s'émerveille devant la boutique de voiture et de meubles, puis décide de faire sa maison.
Vient ensuite la découverte de la construction qu'il apprend à son rythme, d'abord avec Nicolas qui le guide oralement depuis Tokyo sous mon regard intrigué et volontairement passif, puis je prends la relève et nous dressons quelques murs après avoir repéré un espace étendu, propice à la création.
La maison commence à émerger d'une colline, cela fait plus d'une heure que je suis dans la chambre. Oktay me demande jusqu'à quelle heure je suis là. Je repars à 19h... mais je voudrais aussi voir Estelle (17ans), déjà rencontré la semaine précédente. Quelques soins se font en parallèle, Oktay ne lâche pas la souris pendant ce temps, puis au bout d'un moment, il propose de faire une pause, laissant juste assez de temps à Estelle qui se trouve juste à coté.
... mais il semble que son ordinateur personnel ne se connecte plus à internet, même son père tente de trouver une solution à ce problème, en vain. Je propose de tenter avec l' ordinateur du service qui a été configuré par Damien, mais il ne se connecte pas non plus. Nous nous arrêterons pour aujourd'hui, un problème de réseau plane peut être sur l’hôpital, Oktay aura été le grand gagnant de ce mardi...

3 octobre 2012

FENETRE SUR CHAMBRE 3 A LYON

FENETRE SUR CHAMBRE 3 DEMARRE A LYON EN OCTOBRE 2012
Hier, à l'Institut d'Oncologie et d'Hématologie Pédiatrique du centre Léon Bérard, HCL,
Lucile Haute et Raphaël Isdant assurent des ateliers dans les chambres des enfants.
Nicolas Sordello est présent virtuellement depuis Tokyo 


estelle et ophélia se rencontrent sur la plateforme


 Quelle est la couleur préférée d'Inès?


sur la plateforme Fenêtre sur Chambre 3 mardi 2 octobre!
Octobre‐décembre 2012/Centre Léon Berard, IHOP/Lyon 8ème/Le nouveau projet
 Scénario 1 le cuisinier. Les lieux de création sont des fours, potagers, frigos, tables. Chaque semaine le cuisinier vient sur Graha cuisiner avec les enfants, Il a des pouvoirs un peu spéciaux, il peut animer les objets créés par les enfants (scipt).  La nourriture devient une métaphore de l’apprentissage de la modélisation sur la plateforme.
Scénario 2 l’égrégore : Dans ce monde patchwork apparait un personnage dont l’histoire est à inventer. Il vient chaque semaine sur Graha pour que les enfants lui racontent son histoire. Les enfants créent leur maison et la remplissent des objets qu’ils fabriquent. Puis réalisation de petits films avec la voix des enfants et des captations vidéo de leurs créations
Raphaël Isdant/Ateliers virtuels depuis Paris - Nicolas Sordello/ Script/Incarne le personnage depuis Tokyo/ Lucile Haute/Assure les ateliers dans les Chambres  tous les mardis au centre Léon Berard/IHOP et en parallèle avec les étudiants  en arts plastiques de l’Université de Saint Etienne
Institut d'hématologie Oncologie pédiatrique, Centre Léon Bérard, HCL